Democra...quoi ?

Je la découvre encore

0 notes

Non, Dzone n’est pas censuré ici en Tunisie

Edit 2: En y réfléchissant à tête reposée, je me suis rendu compte que c’est normal que la version en cache de google affiche ce message, car le cache google est censuré ici. Donc, pour résumer: DZone était down, et le message de blocage était affiché quand j’essayais de consutler la version cachée de Google, ce qui m’a laissé penser que c’était dzone qui était censuré. Je suis con :) Circulez, rien à voir ici !

Edit 1: Ai’je crié au loup trop vite ? Parait que dzone est inaccessible de partout et pas seulement de la Tunisie.
Par contre, je ne comprends pas le message affiché dans la version cachée par google

Ce matin, en essayant d’accéder à www.dzone.com, un site communautaire de partage de liens traitant d’informatique que j’utilise fréquemment, j’étais accueilli avec ce message:

 

Le contenu de ce site porte atteinte aux bonnes mœurs ou comporte des éléments violents ou incite à la haine. Si vous jugez le contraire, prière de contacter l’adresse suivante : contact@web-liberte.tn

الموقع منافي للأخلاق الحميدة أو ذو محتوى عنيف أو يحرض على الكراهية. إذا كنت ترى عكس ذلك الرجاء الاتصال بالعنوان التالي : contact@web-liberte.tn

Difficile d’imaginer comment dwone peut rentrer dans l’une de ces catégories, bon, à moins que l’on considère que les liens vers des bouts de code perl qu’on peut trouver peuvent être assimilés à des gros mots, ou que les posts sur Haskell, la théorie des catégories et les monades sont du contenu violent, ou encore que les titres sensationnels du genre “Java is dead” ou “Java sucks Ruby rulz” et co incitent à la haine.

0 notes

Pour l’amour de notre patrie: posez les questions avant de tirer !

Je suis un ingénieur en informatique qui a 28 ans et qui ne s’est presque jamais soucié de la politique en Tunisie dans toute sa vie. I didn’t give a shit diront les ricains. J’avais une allergie violente au journal de 20h et à leur phrases pré-construites qui sont tellement longues et dénués de sens qu’elle rentraient pas dans ma tête. Des mots comme تنسيق, تثمين, تفعيل et compagnie me donnaient envie de vomir. J’en étais venu au point de croire que j’avais aucun sens du patriotisme.

Tout ça a changé durant les 30 derniers jours. Je ne peux exprimer ma joie ou ma fierté d’être Tunisien aujourd’hui, un pays où un vendeur à la sauvette a fait tomber un dictateur. Tout ça grâce à l’activisme et sacrifices du peuple. Un peuple qui en avait marre d’être pris pour un con, qui en avait marre de la langue de bois et de la langue de force. C’est l’une des rares révolutions sans leaders politiques. C’est la force de cette révolution et ça a rendu le dictateur fou, car il pouvait pas cueillir des têtes pour la colmater comme il avait l’habitude de faire.
 
Seulement, c’est aussi l’une de ses faiblesses: quand le peuple était sorti dans la rue, défiant les matraques, lacrymogènes et balles, il ne voulait que que Darth Vader dégage. On n’avait pas d’alternative, mais on s’en foutait pas mal dans le temps, le plus important est que IL dégage.

Maintenant que c’est chose faite, que fait on pour la suite ?

Le reste de ce message s’adresse principalement à ceux qui ne veulent pas de Mr Ghannouchi ou de Mr Mbaza3 à la tête de la république.
Je leur pose cette question:
Avez vous une alternative ? Un nom précis ? Et pas n’importe lequel, mais quelqu’un qui un minimum de poids et d’expérience politique pour qu’il puisse assumer sa fonction dans les plus brefs délais.

Certains me diront l’armée. Non ! Surtout pas. Merci à notre armée pour avoir resté neutre durant la révolution qui vient de se passer. Le fait qu’elle soit restée neutre vient justement du fait qu’elle n’était pas impliquée dans la politique du pays.
Quand on confie le pays à un général, l’armée serait impliquée dans la politique. Pire encore, il aurait accès à un énorme joker, l’armée, qu’il pourra utiliser pour contrer toute résistance.
Si ce général décide que le poste lui plaît après tout, et qu’il pourrait faire plein de bien pour le pays, il aura toute l’armée à sa disposition pour colmater des éventuelles manifestations.
Par contre, quand Mr Ghannouchi ou Mr Mbazza3 feront pareil, et j’espère qu’ils n’en feront rien, ils n’auront que la police à leur disposition et encore. La mentalité de la police n’est pas du tout la même que celle de l’armée, où l’obéissance aveugle aux ordres quel qu’ils soient est un dogme qu’on leur apprend dès le départ. Et on aura toujours l’armée comme entité “neutre” pour prendre les choses en main si ça dégénère.
L’histoire est pleine de généraux qui ont pris le contrôle de leur pays dans la joie de leurs peuples pour finir dictateurs de la pire espèce. Même pas besoin de lister des noms.

D’autres me diront pas besoin d’un nom en particulier. Même pas besoin d’un président. Laissons le parlement gérer le pays.
Oui mais, ce parlement, vous lui faites pas confiance justement. C’était un décor érigé par l’ancien régime.
Et de plus, dans la majorité sinon toutes, les constitutions du monde, il est prévu que quelqu’un remplace le président temporairement jusqu’à ce que des élections puissent être organisées. Sommes nous si spéciaux pour procéder autrement ?

Un ami m’a même proposé de créer des comités populaires pour s’occuper de la gestion du pays. A part le fait que ça me rappelle beaucoup les idées désastreuses que Gadhafi est en train de faire subir au peuple Libyen, c’est irréaliste.
Comment va t’on former ces comités ? Se rassembler tous dans un endroit et choisir quelques uns de nos rangs ?
Pourquoi vouloir improviser un nouveau système quand d’autres sont déjà en place et bien plus prouvés ?

Maintenant, je ne suis pas en train de dire que Mr Ghannouchi ou Mr Mbaza3 sont des anges ou parfaits, ni qu’il faut leur faire confiance aveuglément pour nous guider vers la lumière comme le dit Dieudonné. C’est juste le mieux de ce qu’on a en ce moment.

Ce qui vient de se passer en Tunisie aujourd’hui est un miracle: que le dictateur soit parti et que l’armée ait rendu le pouvoir aux civils, c’est un don divin. Ne le gâchons pas avec une chasse aux sorcières: “celui-ci est un RCD-iste, celui-ci est un criminel, l’autre là, non plus, sa tronche me plaît pas” : Nous aurons des élections dans 2 mois pour faire nos choix et choisir qui sera à la tête du pays.

Entre temps, concentrons nous sur le mal qui nous ronge de l’intérieur: les animaux pilleurs qui se servent de la révolution pour saccager, voler et détruire les biens publics et privés et terroriser les gens. Ces vermines voudront que les manifestations continuent, et ils se félicitent pour chaque martyr qui tombe car ça donnerait plus de raisons au prochain policier ou soldat de ne pas tirer la prochaine fois, même sur les pilleurs.

Donnons leur chance à l’armée et à la police de restaurer l’ordre et de “casser l’épine” à ces parasites, et au gouvernement en cours de garder l’état en service. On a tous besoin de nos salaires en fin de mois. Moi le pain ça me manque déjà, ça fait presque 3 jours que j’y ai pas goûte. donnons aux commerçants la chances de ré-ouvrir leurs commerces sans craintes, aux élèves de retourner à l’école et aux employés en général à leurs bureaux.

Et dites non par la suite à toutes les tronches qui vous plaisent pas par la suite via les urnes, en votant ! Laissez la chance aux prétendants de se préparer et de réfléchir à ce qu’ils vont proposer comme programme dans leur candidatures.

P.S.: J’ai écrit cette pièce dans l’urgence et je l’ai presque pas relu. Excusez donc les fautes éventuelles.

tl;dr: please take the time to read !